“Je n’arrive pas à croire que vous allez me quitter la semaine prochaine. Vous êtes tout simplement les personnes les plus horribles du monde.”

“Nous savons, c’est ce qui ajoute à notre charme”. Jason a affiché son sourire primé.

“Je suis sérieux, vous ne savez pas à quel point ma vie va être nulle après que vous soyez partis à l’université.” Ensemble, c’est le pire, s’est dit Chelsea.

Les deux garçons, Blake et Jason, étaient assis sur le canapé de la maison de ses parents et elle s’est étalée sur eux, la tête sur les genoux de Blake. Elle s’est étirée en espérant que l’acte de subterfuge ferait disparaître de son esprit l’idée qu’ils la laissent derrière eux. Blake avait des cheveux blonds foncés qui étaient longs et des yeux profonds. Jason avait des cheveux bruns courts, les deux étaient en pleine forme avec des corps bien taillés. Chelsea était une petite brune, aux yeux verts et aux jambes à couper le souffle. Sans oublier un joli “rack” comme Blake l’appelait toujours pour la contrarier.

“Ne t’inquiète pas, nous ne serons pas loin, ce n’est qu’à quelques heures d’ici, et il y a toujours le téléphone.” Blake a essayé de raisonner pour lui remonter le moral.

“Ce n’est pas pareil. J’ai besoin de toi avec moi à tout moment après tout, nous sommes connectés à la hanche.”

“Enfin, au bassin en tout cas.” rétorque Jason. “Vous l’êtes tous les deux en tout cas. Je n’en ai pas eu depuis que Greg et moi avons rompu.” Elle a essayé de prendre la chose à la légère. Cela ne la dérangeait pas que ses deux meilleurs amis fassent l’amour ensemble, elle souhaitait juste qu’ils n’en parlent pas autant.” Bref, ” elle s’est assise entre les deux, ” raconte-moi comment tu as failli te faire attraper par le frère homophobe de Blake. Tu n’as jamais fini l’histoire.

“Eh bien,” commence Blake, “nous t’avons raconté comment nous pensions avoir quelques heures avant que quelqu’un ne rentre chez moi, alors Jason et moi avons décidé que nous pouvions faire ce que nous voulions quand nous le voulions.”

“Bien, nous sommes allés jusque-là, et puis quoi ?” Chelsea adorait entendre des histoires sur les exploits de Blake et Jason. Ils étaient parfois tellement scandaleux. Ils faisaient l’amour dans les endroits les plus évidents et ne se faisaient jamais prendre. Une fois, Jason s’est jeté sur Blake dans un restaurant. Il s’est glissé sous la table et l’a sucé. Personne n’a remarqué, pas même le serveur qui a pris la commande de Blake. Cela a suffi pour que Chelsea oublie presque ses sentiments pour Blake. Blake était bisexuel et Jason était un homosexuel à part entière. Jason ne semblait pas trop préoccupé par l’orientation de Blake, pas comme certains qui ne faisaient pas confiance à la fidélité des bisexuels dans leur ensemble. Jason faisait confiance à Blake, ce qui constituait une base solide pour leur relation. Cela la rassurait qu’ils soient tous les deux heureux et à l’aise l’un avec l’autre, cela faisait d’eux trois de meilleurs amis.

“Bon, nous nous étions poursuivis dans le chamois et nous nous sommes retrouvés dans la chambre de Blake”, a poursuivi Jason, “quand nous avons entendu Brian marcher à l’étage. Nous ne savions pas du tout qu’il était rentré ni quoi faire car nous devions cacher nos actions suspectes aux yeux indiscrets de Brian. Blake, dans un éclair de génie, arrache les draps du lit, nous enveloppe dedans comme des dieux grecs et commence à réciter ‘Antigone’.”

“Et tu disais que la littérature grecque en première année était une perte de temps”. Blake a donné un coup de coude à Chelsea. Elle lui a donné un coup de coude en retour. “Bref, fidèle à lui-même, Brian débarque dans la pièce, nous regarde et secoue la tête.”

“Après avoir récité environ trois lignes du morceau d’ouverture, il nous traite d’intellos et part.”

“Je n’arrive pas à croire qu’il n’ait pas remarqué ton érection. Je t’avais caressé assez fort et le résultat était de faire une belle tente de ta toge.” Chelsea s’est contentée de rire, Jason était franc, on s’y habitue au bout d’un moment.

“Tu sais, Brian est connu pour faire irruption chez les gens lorsqu’ils essaient de s’envoyer en l’air. Il nous a presque fait la même chose une fois.” Chelsea s’est souvenue.

“C’était il y a longtemps. Chelsea, je crois que c’est la fois où nous avons perdu notre virginité l’un envers l’autre.” Blake s’est assis en regardant dans la brume du temps. “Après nous être cachés dans la douche. Je suis surpris que nos échos n’aient pas alerté tout le voisinage de ce que nous faisions.”

Blake a regardé avec nostalgie dans ses yeux, “Tu étais ma première”. Chelsea lui a rendu son regard, “Tu étais aussi la mienne.” Ils ont tous les deux soupiré ensemble avec des sourires abrutis assortis puis ont éclaté en rires.

“Et pendant tout ce temps, je pensais que j’étais ton premier”, a interrompu Jason. “Mon premier homme et mon seul homme”. Blake s’est étiré derrière Chelsea et a donné un baiser profond et significatif à Jason. La jeune salope brune les a regardés un moment puis s’est détournée. Même s’ils étaient de bons amis, une pointe de jalousie se glissait de temps en temps. Les garçons se sont séparés et Jason a remarqué qu’elle fixait le sol.

“Hé, ma fille, ne commence pas à te sentir exclue.” Il a soulevé son menton et lui a donné un baiser rapide. Elle lui a souri. “Tu flirtes. Je penserais presque que tu es aussi bi que Blake ici.” Elle a tapoté le genou de Blake.

“Puh-leese. Tu es la seule et unique femme que je vais embrasser.” Ils ont gloussé. “Hé ! Où est la mienne ?” Elle s’est retournée et a embrassé Blake. Leur baiser a duré quelques instants de plus. Elle a glissé sa langue entre ses lèvres et l’a rapidement passée autour du bout de la sienne avant d’y mettre fin. Elle a pris une inspiration et a repoussé les sentiments qui commençaient à monter. “Okay, whoa les garçons. Continue comme ça et ça pourrait aller loin.”

“Chelsea je t’aime mais… non.” Il l’a dit avec tout son humour, mais a-t-elle détecté un petit soupçon de réelle hésitation ? Ou était-elle simplement excitée ? Ils se sont tous assis et sont restés silencieux pendant un moment. Blake et Jason allaient à l’Université la semaine prochaine et Chelsea restait au petit collège communautaire. Ils ont tous les deux obtenu des bourses d’études, Blake sera étudiant en anglais, Jason en sciences politiques et Chelsea en sciences vétérinaires. Les garçons étaient tous les deux excités à l’idée d’aller à l’université (et par un hasard du destin, dans le même dortoir) et elle était heureuse pour eux mais cela la rendait quand même un peu triste. Ils étaient amis depuis si longtemps, Blake et elle avaient grandi ensemble, Jason est arrivé en première année. Ils étaient tous proches depuis le début. Juste avant de rencontrer Jason, Chelsea et Blake sortaient ensemble. Ils avaient peur qu’en sortant ensemble, cela change leur amitié mais après avoir accepté de perdre leur virginité l’un pour l’autre, ils ont réalisé que rien ne pouvait les séparer en tant qu’amis. Ils avaient l’habitude de faire des séances marathon de sexe, de sucer et de baiser pendant des heures jusqu’à ce qu’ils doivent se nettoyer pour ne pas se faire prendre par les parents ou les frères et sœurs.

Après avoir rencontré Jason, Blake a décidé qu’il voulait simplement maintenir une amitié. La jeune salope brune s’est toujours demandé si c’était à cause de Jason, mais Blake a insisté sur le fait que ce n’était pas le cas. Elle devait admettre que le physique lui manquait, même quelques années plus tard. Elle n’avait encore rencontré personne qui pouvait manger de la chatte comme lui. Mais elle les aimait tous les deux quoi qu’il arrive et ils l’aimaient. Mais il y avait toujours quelque chose qui la harcelait. Un dernier problème qui devait être réglé.

“Puisque vous me laissez coincée ici dans cet endroit infernal lundi, j’ai une requête à faire.” Elle a essayé de paraître confiante mais en réalité, elle n’arrivait pas à croire ce qu’elle s’apprêtait à demander. C’était quelque chose sur lequel elle avait toujours fantasmé et c’était sa dernière chance de le voir pour de vrai.

“Bien sûr, tout ce que tu veux”. Jason s’est assis.

Elle est restée silencieuse pendant un moment, “Maintenant, vous ne pouvez pas rire tous les deux. Je veux vous regarder vous embrasser tous les deux.” Les garçons se sont regardés, choqués. Blake est devenu rouge. “Je veux vous voir vous embrasser. Ne demande pas pourquoi, je vous regarde tous les deux vous embrasser et d’autres choses tout le temps mais je veux en voir plus.”

“Hum, eh bien”, a balbutié Blake. Il a regardé Jason qui a juste haussé les épaules, “Bien sûr, je suppose”. Elle a souri et les a embrassés tous les deux rapidement sur les lèvres et a sauté du canapé. Elle s’est assise sur le sol, les jambes croisées, à quelques mètres d’eux. Elle a levé les yeux vers eux avec impatience. Les garçons l’ont regardée puis se sont regardés les uns les autres. Ils ont haussé les épaules, ont gloussé et ont commencé à s’embrasser. Juste quand ça commençait à devenir passionné, l’un d’eux ouvrait un œil et voyait le visage impatient de Chelsea et gloussait. Puis l’autre le faisait. Ils avaient l’habitude de faire toutes sortes d’actes obscènes en public, mais ils n’étaient pas habitués à un public attentif. Surtout un public aussi attentif que Chelsea. Elle les regardait attentivement et les étudiait comme si elle observait une espèce dans son habitat naturel. Mais rapidement, ils ont pu l’oublier et se concentrer sur leurs lèvres, leurs langues, leurs oreilles et leurs cous respectifs.

Blake a mordillé le lobe d’oreille doux de Jason tandis que Jason embrassait et suçait son cou. Jason a glissé une main dans le T-shirt de Blake et a pincé ses tétons. Blake a gémi dans l’oreille de Jason alors que son téton sensible était roulé et pincé. Blake a attaqué la bouche de Jason, sa langue dansant autour, taquinant le bout de la langue de Jason. Blake a malaxé l’entrejambe de Jason tout en continuant à embrasser profondément son petit ami. Jason s’est retiré et a poussé Blake brutalement vers le bas. Ils se sont à nouveau attaqués à leurs bouches respectives. Jason a passé ses doigts dans les cheveux blonds foncés de Blake et en réponse, Blake a attrapé le cul serré de Jason.

Les deux garçons se tordaient et gémissaient sur le canapé quand Blake s’est soudainement arrêté et a regardé Chelsea. Elle était toujours assise les jambes croisées, avec la même expression avide qui semblait fixée en permanence sur son visage. Jason l’a regardée et lui a adressé son sourire de tueur, c’est alors qu’elle a réalisé ce qu’elle faisait. Elle a baissé les yeux vers l’entrejambe de son jean, il était humide et sa main n’avait pas encore cessé de le frotter.

“Jusqu’où veux-tu que nous allions ?” demanda Blake.

“Jusqu’au bout”, a-t-elle croassé. Les garçons ont souri l’un à l’autre. “Tu as entendu ce que la dame a dit”, a dit Blake en souriant à Jason une seconde avant de saisir à nouveau les fesses de Jason et de le tirer vers sa bouche qui attendait. Jason s’est éloigné lorsque Blake a déchiré sa chemise sur ses pectoraux musclés et a sucé les tétons couleur champagne de Jason. Jason a gémi et sa tête est repartie en arrière. Il a commencé à frotter l’entrejambe de Blake, soulignant la trique enragée que contenait son jean. Blake a changé de téton et était en train de le travailler quand Jason l’a poussé vers le bas. Il s’est reculé et a laissé Blake s’asseoir puis a tiré la chemise de Blake par-dessus sa tête, mais avant que Blake ne puisse la faire passer par-dessus sa tête, Jason l’a repoussé contre le canapé et a grignoté son ventre dur. Blake a ri en luttant pour enlever sa chemise pendant l’assaut de baisers et de morsures douces.

Il l’a enlevée juste à temps pour voir Jason déboutonner son maillot de bain 501. Il a eu le souffle coupé lorsque Jason les a écartés pour révéler la grosse bosse dans son Jockey. Il a regardé Chelsea et a été surpris, elle avait enlevé son pantalon et sa culotte trempée était en boule devant elle alors qu’elle se frottait à sa chatte gonflée. Wow, s’est-il dit, je n’avais pas réalisé à quel point cela la rendait chaude. Elle s’est léchée les lèvres tandis que ses yeux ne quittaient pas le dôme de son entrejambe. Jason avait aussi la même expression lascive en se léchant les lèvres. C’était un sentiment particulier d’avoir deux personnes qui voulaient sa queue à ce point en même temps mais cela ne le dérangeait pas du tout. Blake a accroché ses pouces dans la bande de ses sous-vêtements et a commencé à les faire glisser lentement vers le bas. Au début, la tête ronde et épaisse de sa bite est sortie, puis la grosse tige lisse s’est révélée. Jason a regardé Chelsea et elle a secoué la tête furieusement, quelqu’un devait sucer cette queue et le faire maintenant.

Jason a tiré sur le sous-vêtement de Blake pour le faire descendre sous ses couilles et a pris son chibre dans sa bouche chaude et humide. Blake a haleté lorsque Jason a enroulé sa longue langue autour de la tête. Jason a léché et sucé la tête jusqu’à ce que Blake n’en puisse plus, il a mis ses mains à l’arrière de la tête de Jason et l’a guidée jusqu’à la racine. Le dos de Blake s’est arqué tandis que Jason gardait ses lèvres sur la base de sa queue.

Chelsea n’arrivait pas à croire à quel point cela la rendait chaude. Elle se frottait à sa chatte comme une folle mais cela ne servait à rien, elle avait toujours l’impression qu’elle allait exploser. Elle a observé les mouvements de la mâchoire et de la langue de Jason alors qu’il gardait la tige de Blake profondément dans sa bouche. Elle aurait aimé être en train de faire la même chose mais elle détestait ne pas pouvoir assister à ce spectacle incroyable. Il y avait là ses meilleurs amis, dont l’un qu’elle baisait régulièrement, et ils se déchaînaient comme des animaux en chaleur. Et elle voulait se joindre à eux. Avait-elle tort de vouloir faire ça ? Est-ce que ça l’intéressait ? Non.

Jason a finalement pris l’air et Blake a lui-même pris une inspiration. Les deux garçons sont restés allongés, haletants, jusqu’à ce que Jason commence à lécher son scrotum. Il en a tracé la couture puis a pris chaque testicule dans sa bouche et l’a sucé doucement. Il les a sucé encore un peu puis est remonté jusqu’à la tige palpitante. Elle brillait encore de sa salive alors qu’il commençait à sucer Blake pour de bon. Blake a commencé à gémir. Puis Chelsea a commencé à gémir. Sa main droite n’était rien d’autre qu’un flou alors qu’elle volait sur son clito, sa main gauche était enfouie dans sa chemise alors qu’elle pinçait et pressait sa grosse poitrine. Jason a levé les yeux vers elle et s’est détaché de la queue de Blake. “Oh, pour l’amour de Dieu Blake, donne à cette femme un peu de satisfaction avant qu’elle n’explose”. La jeune salope brune est devenue encore plus rouge qu’elle ne l’était mais n’a pas arrêté de se frotter. “Viens, bébé”. Blake lui a fait signe de venir. Lentement, elle a rampé jusqu’à lui. Du jus coulait sur ses cuisses alors qu’elle s’agenouillait près de lui. Il a soulevé sa chemise et a commencé à sucer ses gros seins alors qu’elle se remettait à gémir. Il savait qu’elle adorait qu’on lui suce les seins et il était toujours plus qu’heureux de le faire pour elle. Il a grignoté et léché ses tétons rouges de colère tout comme Jason le faisait en bas de sa queue.

Il était passé à l’autre sein lorsqu’elle l’a arrêté. “Tu es le meilleur suceur de seins que je connaisse, chérie, mais ce n’est pas ce qui a besoin d’attention.” Avec cela, elle s’est levée sur des jambes tremblantes et est montée sur son visage. Son arôme était profond et musqué alors que sa chatte humide s’abaissait sur son visage. Jason lui faisait une si belle fellation qu’il a essayé de tout transférer pour manger sa chatte affamée. Il a léché les lèvres et a à peine effleuré son clito engorgé quand elle a crié et a tiré sa tête vers elle. Il a attaqué à fond, à la fois parce qu’elle l’avait demandé et parce que Jason le rendait fou sur sa queue, et elle a poussé un cri perçant et a soudainement joui dans un énorme jaillissement.

Blake a senti du jus couler sur le côté de son visage et cela a déclenché les prémices d’un orgasme massif, il a commencé à la base de sa colonne vertébrale et montait rapidement. Il a essayé de faire signe à Jason, mais Chelsea avait toujours la tête enfouie dans son buisson brun. Jason montait et descendait sur sa tige comme un marteau-piqueur, mais il s’en est détaché d’un coup sec. D’une main, il l’a fait monter et descendre pendant qu’il massait ses couilles rétrécies avec l’autre. En quelques instants, Blake a gémi dans l’entrejambe de Chelsea et a éructé d’énormes giclées qui semblaient ne jamais finir. Au bout d’un moment, cela s’est arrêté et Jason a aimé en retirer un peu de sa main. Chelsea se reposait contre le dossier du canapé en haletant, elle s’est retournée lorsque Jason a passé la main autour d’elle et a donné à Blake un peu de son propre sperme.

“Hé, je n’en ai pas droit ?” Elle a fait la moue. “Toi, ma chérie, tu vas devoir t’en procurer.” Jason a répondu. Elle a souri et est descendue de son torse. Bientôt, elle léchait sa queue et l’entourait en essayant d’obtenir toute sa substance salée-sucrée. Elle a levé les yeux et a vu que Jason avait sorti sa tige et que Blake la caressait et la léchait de temps en temps. Elle devait être plus grosse d’un bon pouce ou plus que celle de Blake. “N’est-ce pas la plus belle queue que tu aies jamais vue ?”. Lui a demandé Blake. “Dommage que tu l’aies pour toi tout seul”, a-t-elle répondu en plaisantant. Jason a juste roulé les yeux et souri. Blake revenait à l’attention alors elle a commencé à le sucer pendant qu’il commençait à faire à Jason une fellation encore meilleure que celle qu’il venait de recevoir. Blake a léché et mordillé le manche pendant des minutes entières, le taquinant jusqu’à ce que Jason n’en puisse plus, puis il l’engouffrait profondément dans sa gorge. Jason gémissait bruyamment à chaque fois. Blake a continué à faire ça et à lui masser les couilles, Jason a dû s’accrocher au canapé pour se tenir droit.

Chelsea a continué à sucer la queue de Blake mais elle sentait à nouveau le besoin dans son entrejambe. Cette fois, elle avait besoin de quelque chose de plus que ses doigts ou sa langue, elle avait besoin de lui à l’intérieur d’elle. Rapidement, elle l’a monté et a fait glisser sa chatte encore humide sur son poteau palpitant. Blake a gémi de surprise quand elle a commencé à le chevaucher avec force. Jason a laissé échapper son propre gémissement alors que Blake continuait à le sucer comme s’il n’y avait pas de lendemain. Jason baisait son visage maintenant et tout ce que Blake pouvait faire était de tenir bon. Tout le canapé tremblait à cause de Chelsea qui sautait de haut en bas sur Blake et de Jason qui lui donnait furieusement son membre. Blake a senti le sac de Jason se resserrer et il a su qu’il allait avoir une éruption. Il a serré ses lèvres un peu plus fort mais Jason est sorti avec un bruit sec. “Non”, a-t-il dit en haletant, “Je veux te baiser. Je veux te baiser pendant que tu baises Chelsea.” Cela a pris Blake et Chelsea par surprise. La jeune salope brune avait ralenti son rythme et souriait. L’idée que Blake la baise pendant que Jason le fait, l’a presque fait jouir sur place. Blake lui a souri, a donné un coup rapide à sa queue avec sa langue et s’est assis.

Sans sortir de Chelsea, il était sur elle et lui a donné un profond baiser. Il a commencé à entrer et sortir d’elle et elle émettait de doux gémissements. Il savait toujours quels endroits frapper. Il s’est arrêté et elle a su que Jason essayait de l’entrer.

Jason a lentement fait glisser la tête massive dans le trou chaud et serré. Il s’est arrêté puis a glissé quelques centimètres de plus à l’intérieur. Il s’est arrêté à nouveau, a retiré un peu puis a glissé quelques centimètres de plus. Bientôt, il était à fond dedans et entrait et sortait doucement. Blake avait un cul serré et chaque petit mouvement augmentait le plaisir. Bientôt, ils se sont tous balancés d’avant en arrière. Jason ne pouvait plus se retenir et entrait et sortait de son cul serré en gémissant.

Chelsea a senti que Blake commençait à rétrécir en elle et a compris que Jason était en train de le pénétrer. Elle a légèrement bougé ses hanches, de temps en temps il touchait son clito ou les différents points à l’intérieur d’elle qui faisaient monter le plaisir dans sa colonne vertébrale. Ses mouvements le gardaient aussi à moitié dur. Elle a senti le rythme de Jason derrière Blake et a senti qu’il devenait à nouveau dur. Elle aimait la sensation d’une bite qui grandissait dans sa chatte, bientôt il la baisait à nouveau et elle ne connaissait rien d’autre qui était plus proche du paradis avec la double pression de ses deux meilleurs amis qui se pressaient sur elle.

Ils ont établi une cadence avec Jason entrant et sortant du cul de Blake et Blake entrant et sortant de la chatte de Chelsea. Blake n’avait jamais rien ressenti de tel auparavant, une extase pure par devant et par derrière. Il a renoncé à essayer de la centraliser et s’est simplement donné à elle. Tous les trois gémissaient bruyamment en se baisant, aucun des trois ne s’est senti plus proche que ce moment, tant physiquement qu’émotionnellement. Blake a senti Jason se crisper, laisser échapper un gémissement et libérer du jizz chaud pour remplir son cul. Blake a adoré la sensation du sperme de Jason dans son cul. Avant que Jason n’ait fini, Chelsea a poussé un autre cri et a commencé à jouir comme une folle, se déhanchant comme s’il n’y avait pas de lendemain. Avec le sperme de Jason dans son cul et le sperme de Chelsea autour de son bâton, il n’en pouvait plus, il avait besoin de se libérer. Mais qui le voulait ? “Les gars, je vais jouir, qui en veut ?” Il a réussi à grogner. Les deux ont répondu avec empressement. Jason s’est retiré aussi vite que Chelsea s’est retirée de lui. Ils se sont tous les deux agenouillés à son entrejambe et l’ont secoué jusqu’à l’orgasme le plus intense qu’il ait jamais eu, pendant un moment il a cru qu’il allait s’évanouir. Quand il a retrouvé la vue, il a baissé les yeux et les a vues lécher les rivières et les flaques de sperme qui avaient atterri sur son entrejambe et sur leurs mains.

Après s’être assis là, reprenant leur souffle, nus et en sueur, ils se sont regardés et ont commencé à rire. Ils se sont donné un long câlin. Lorsqu’elles se sont séparées, Chelsea leur a souri : “Ok, vous pouvez partir, mais vous devez promettre de venir souvent nous rendre visite. D’accord ?”

“Ok”, ils ont accepté. “Et”, a-t-elle poursuivi, “pour que nous puissions faire ça plus souvent.”

“Pas de problème.”

Préférence de la coquine : pénétration anale et footjob
Endroit de préférence pour le sexe : reproduire les scènes porno
J’aime les jeunes hommes de plus de 18 ans. Ils sont plus ouvert d’esprit et sont très chaud lors des rendez vous coquins.